Syndicat des Psychiatres Français

Association Française de Psychiatrie

Pour une santé mentale à dimension humaine



Accueil
Syndicat
Association

La Revue

La Lettre

Congrès et DPC
Annonces
Actualités

Espace adhérents

Contact

L’ASSOCIATION FRANÇAISE DE PSYCHIATRIE

Session de formation FAF-PM

Toute l’actualité des formations FAF-PM à venir

 

sessions  :

le 30 novembre 2021 :

Rôle et places des psychiatres libéraux dans l’articulation entre CPTS et PTSM

réservée aux libéraux

ROLE ET PLACES DES PSYCHIATRES LIBERAUX

DANS L’ARTICULATION ENTRE CPTS ET PTSM

L’ASSOCIATION FRANÇAISE DE PSYCHIATRIE 

PROPOSE

une session de formation FAF-PM (Réservée aux libéraux)

ROLE ET PLACES DES PSYCHIATRES LIBERAUX

DANS L’ARTICULATION ENTRE CPTS ET PTSM ?

le mardi 30 novembre 2021, en distanciel de 20h00 à 22h30

 

 

mise à jour le 16 novembre 2021

ARGUMENT :

 

Ce programme se déroulera en classe virtuelle avec pour objectif général d’informer et de mobiliser les psychiatres libéraux sur les Communautés professionnelles territoriales de santé (1), sur les Projets territoriaux de santé mentale(2) et sur l’importance d’améliorer les collaborations entre médecin généraliste ? psychiatre(3) en dégageant leurs incidences sur les pratiques professionnelles.

Les CPTS proposent d’inscrire les pratiques libérales dans une offre de soins populationnelle dépassant la seule notion de patientèle. Les médecins libéraux doivent pour cela s’organiser sur leur territoire, les psychiatres libéraux, par leur proximité et avec les médecins généralistes, doivent participer au socle des projets de santé mentale et de psychiatrie des différentes CPTS(1).

Concomitamment les projets territoriaux de santé mentale (PTSM) sont validés par les ARS. Ils portent la nécessaire réflexion sur leur articulation avec les CPTS. L’ambition est de saisir la globalité des enjeux de la santé mentale pour définir une unité d’action(2).

Les psychiatres tant pour les pathologies mentales sévères et persistantes que pour les troubles mentaux fréquents, savent l’importance des décloisonnements prônés par les CPTS et les PTSM entre le sanitaire, le social et le médicosocial.

Les psychiatres libéraux vivent les tensions qui existent sur la filière psychiatrique. A partir d’un inventaire, issu des pratiques de chacun, des difficultés à résoudre nous identifierons à la fois les difficultés du soin lui-même mais aussi du « prendre soin » tout au long d’un parcours pour aller contre les ruptures.

Nous présenterons l’objectif des PTSM pour développer sur chaque territoire une offre de service homogène à disposition de chaque citoyen. L’intention est d’offrir à chacun le soin, les activités de réhabilitation, le soutien dans le milieu scolaire et professionnel, afin de déployer une offre en proximité sur tout le territoire, en impliquant l’ensemble des acteurs du sanitaire mais aussi du social et du médicosocial (2).

Nous montrerons l’importance de centrer le point de départ des organisations sur la ville et non sur l’hôpital. Le secteur psychiatrique est une des composantes d’une offre de soins psychiatriques qui doit intégrer l’ensemble des acteurs. Le focus sur l’articulation ville-hôpital, conduira à présenter des innovations organisationnelles en cours d’expérimentation (DSPP(4), place des psychologues(5)…). Elles s’inscrivent dans un mouvement de progrès qui va contre le cloisonnement en intégrant dans nos pratiques la culture de l’évaluation et de la preuve.

Durée de la formation :  

en distanciel de 20h00 à 22h30 (2h30)

Public concerné : 

  • Psychiatres libéraux
  • Médecins généralistes libéraux

Accessibilité aux personnes en situation de handicap :

N’hésitez pas à nous faire connaitre vos besoins spécifiques en contactant notre référente handicap ; Valérie Lassauge au 01 42 71 41 11.

Pré-requis :  

Exercice libéral de la médecine tant en médecine générale qu’en psychiatrie que ce soit en cabinet, en établissement de santé ou autre.

Les plus de la formation :  

A partir de la présentation des nouvelles organisations sanitaires territoriales, des expériences de terrain seront déclinées pour en montrer les implications concrètes et pratiques

Les compétences visées : 

L’objectif est de permettre à chaque praticien généraliste ou psychiatre de bien analyser les textes pour arriver à se projeter dans de nouvelles modalités de pratiques collaboratives.

Objectifs :  

  1. Citer les intérêts pour les psychiatres libéraux de participer aux CPTS
  2. Lister les rôles des psychiatres libéraux dans les PTSM
  3. Décrire la pertinence des articulations entre CPTS et PTSM en s’appuyant sur l’amélioration des collaborations entre médecins généralistes et psychiatres.

Moyens :  

  • MATÉRIEL SPECIFIQUE UTILISÉ :
    • Ordinateur avec connexion internet
    • Plateforme de visioconférence : ZOOM
  • MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
    • Avant la classe virtuelle : pré-test
    • Après la classe virtuelle : post-test
    • En distanciel : temps de connexion

 

Bibliographie recommandée aux stagiaires :  

  1. UPRS Occitanie 2019 -2021. https://www.guichet-cpts-occitanie.org/?cli_action=1627400692.389
  2. Projet Territorial de Santé Mentale Haute-Garonne 2021-2025. https://www.ptsm31.org/wp-content/uploads/2021/03/PTSM31-2021-2025.pdf
  3. ARS Occitanie. Arrêté n° 2020-2528 relatif au projet régional Dispositif de Soins Partagés en Psychiatrie en Haute Garonne. https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dspp_arrete_et_cdc.pdf
  4. Ministère de la Santé. Expérimentations en cours. 2021 juil. Expérimentations en cours – Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr)
  5. Mesure 31 du Ségur de la Santé « Renforcer l’offre de soutien psychiatrique et psychologique de la population ». 2021. https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/mesure-31-du-segur-de-la-sante-renforcer-l-offre-de-soutien-psychiatrique-et
  6. SPOC (Small Private Open Course) : le parcours de soins. 2021. https://www.youtube.com/watch?v=47uzuEQhhyw
  7. Les dépressions en médecine Générale. 2021. https://open.insa-toulouse.fr/course/view.php?id=93

 

Annulation :  

    • Chèque de caution de 250 euros par lequel l’inscrit s’engage à participer à la session de formation FAF-PM.
    • Si annulation dix jours avant la formationes, le chèque de caution sera encaissé.