Login

Register

Login

Register

L’ASSOCIATION FRANÇAISE DE PSYCHIATRIE 

PROPOSE

un colloque  sur le thème 

QUEL DIALOGUE ENTRE
LA PHÉNOMÉNOLOGIE,
LA PSYCHANALYSE
ET LA PSYCHIATRIE ?
 

le vendredi 20 novembre 2020, à PARIS

AQNDC – Salle de conférence – 92bis boulevard du Montparnasse – 75014 PARIS

ARGUMENT

L’objet de ce Colloque qui s’inscrit dans le prolongement de celui organisé par l’Association Française de Psychiatrie en 2016 sur le thème de « Actualité de la phénoménologie psychiatrique » (en hommage au Professeur Arthur Tatossian) est d’interroger l’actualité du dialogue entre phénoménologie, psychanalyse et psychiatrie dans une perspective large, permettant ainsi plusieurs approches possibles de la question. Nous réfléchirons aux rapports complexes entre ces trois discours intéressant la psychopathologie dans leurs divergences mais aussi dans leurs complémentarités. Cette rencontre interdisciplinaire devrait permettre de cerner les enjeux, de clarifier le statut de chacun et d’éclairer la place de ce dialogue aujourd’hui par rapport à leur propre méthodologie mais aussi plus largement par rapport à la pratique clinique actuel sans manquer d’évoquer les perspectives ouvertes par ce dialogue.

PROGRAMME

8h30 – 9h00 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9h00 – 9h10 : OUVERTURE DE LA JOURNÉE

Maurice BENSOUSSAN, Président de l’Association Française de Psychiatrie (AFP) et du Syndicat des Psychiatres Français (SPF)

MATIN

Président de séance :

Jean-Louis GRIGUER – Psychiatre des Hôpitaux Secrétaire Général de l’Association Française de Psychiatrie (AFP)

9h15 – 9h55 : Phénoménologie et psychiatrie : entre épistémologie, psychopathologie et idéologie

Camille ABETTAN, Chercheur associé au Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales (CRISES, EA 4424) de l’Université Paul Valery de Montpellier 

9h55 – 10h35 : L’originaire et la cause. Comment ces deux notions offrent matière à dialogue entre phénoménologie, psychanalyse et psychiatrie

Marie-Claude LAMBOTTE, Psychanalyste, Professeure des Universités.

10h35 – 11h05 : Discussion avec la salle


11h05 – 11h20 : Pause


11h20 – 12h00 : Psychiatrie et vie quotidienne : comment être là ?

Dominique PRINGUEY, Professeur émérite de Psychiatrie de l’Adulte à la Faculté de Médecine de Nice Université de la Côte d’Azur – Ancien Chef de Service de la Clinique Universitaire de Psychiatrie du CHU de Nice à l’Hôpital Pasteur – Responsable académique du Diplôme Universitaire de Phénoménologie Psychiatrique à la Faculté de Médecine de Nice – Président de la Société de Phénoménologie Clinique et de Daseinsanalyse de Nice.

12h00 – 12h15 : Discussion avec la salle


12h15 – 13h45 : Déjeuner libre


APRÈS-MIDI

Président de séance : 

François KAMMERER – Psychiatre  Vice-Président de l’Association Française de Psychiatrie (AFP)

13h45 – 14h25 : Peut-on s’aimer soi-même ? Le narcissisme, entre psychanalyse et phénoménologie

Philippe CABESTAN, Président de l’École Française de Daseinsanalyse.

14h25 – 15h05 : De l’intérêt de la phénoménologie au cours des psychothérapies psychanalytiques de patients état-limites ou psychotiques

Alain KSENSEE, Psychiatre des Hôpitaux. Ancien Chef de Service – Full Member à l’Association Psychanalytique International (API).

15h05 – 15h35 : Discussion avec la salle


15h35 – 15h50 : Pause


15h50 – 16h30 : À propos de deux sujets de dialogue entre phénoménologie et psychiatrie : le processus de rétablissement – les troubles du soi minimal

Brice MARTIN, Psychiatre, Praticien Hospitalier – Centre Hospitalkier Drôme Vivarais Valence, Docteur en sciences, Thérapeute systémicien.

16h30 – 17h10 : L’approche phénoméno-structurale de Minkowski comme jonction entre psychiatrie et phénoménologie : l’exemple du syndrome d’influence

Adrien BENSOUSSAN, Psychiatre à l’hôpital de jour de la MGEN de Toulouse.

17h10 – 17h40 : Discussion avec la salle

17h40 – 18h00 : CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE : Jean-Louis GRIGUER (Valence), Psychiatre, Secrétaire Général de l’Association Française de Psychiatrie (AFP)